Home > domaine d'intervention > Risques géologiques

Risques géologiques

Les travaux de réhabilitation demandent des investissements importants. Légitimement, les collectivités qui les engagent, exigent des résultats qui s’inscrivent sur du long terme.

Pour permettre cette pérennisation, Structure et Réhabilitation réalise des études géotechniques et hydrogéologiques qui apportent toutes les informations utiles sur l’environnement des ouvrages, tant pour comprendre les raisons d’un disfonctionnement que pour prévoir des risques éventuels.

Les applications les plus directes portent sur :

les ouvrages souterrains : galeries, collecteurs visitables ou non, tunnels, aqueducs, ouvrages hydrauliques,

les ouvrages d’art,

les carrières,

les bâtiments.

L’étude de l’environnement géologique : investir sur du long terme

L’étude de l’environnement géologique et hydrogéologique permet de caractériser les sols concernés et d’identifier les risques induits. Elle est un préalable à la construction d’un ouvrage ou à sa réhabilitation. Les risques les plus couramment observés :

entraînement de fines,

tassement,

dissolution,

effondrement de vides,

gonflement-retrait,

glissement de terrains,

autres risques fonctions du lieu géographique : karst, marnières, balmes…

Méthodologie : évaluation systématique du risque géologique et hydrogéologique

Les ingénieurs et les techniciens de Structure et Réhabilitation intègrent systématiquement l’évaluation des risques géologiques et hydrogéologiques dans leurs études, et dans leurs préconisations de travaux. La méthodologie développée et appliquée tient compte de l’ouvrage et de son environnement.
Elle intégre :

des enquêtes préalables systématiques,

des études géotechniques classiques,

des auscultations spécialisées :
- radar géophysique,
- mesures électriques,
- identification des sols à partir de l’intérieur de l’ouvrage ;

des essais in-situ ou en laboratoire en fonction de la pathologie des ouvrages.

Ces méthodes et ces techniques permettent d’évaluer l’impact de travaux dans le sol :

variation de la perméabilité,

modification des caractéristiques mécaniques,

évolution de l'interaction sol-structure.