Inspection du pont Henri Grenet sur l’Adour (Bayonne)
Home > domaine d'intervention > Ouvrage d'art

Ouvrage d'art

Les ouvrages d’art nécessitent un entretien régulier et adapté. En effet, malgré le vieillissement des matériaux qui les composent et les attaques dont ils sont l’objet, ils doivent garder leurs fonctions d’usage dans un cadre sécuritaire réglementé.

Des prestations spécialisées pour la surveillance et les contrôles des ouvrages d’art

Les équipes de Structure & Réhabilitation accompagnent les gestionnaires dans les différentes phases d’inspection et de surveillance en réalisant les inspections détaillées périodiques (IDP) et les visites annuelles des ouvrages d’art.

Structure & Réhabilitation assiste également les gestionnaires dans la mise en œuvre d’une gestion patrimoniale de leur patrimoine d’ouvrages d’art. Cela concerne :

les ponts, les ponts ferroviaires ou les ponts routiers,

les passerelles,

les viaducs.

Maîtrise de différents niveaux d’inspection

Les techniciens de Structure et Réhabilitation interviennent dans différents environnements, pour réaliser des inspections de type :

pédestre,

subaquatique,

acrobatique,

télévisuelle par drone www.helios-diag.com.

Ils sont également rapidement mobilisables, pour des inspections d’urgences.

La surveillance des ouvrages d’art

Lorsque l’ouvrage d’art doit être placé sous surveillance, les équipes de Structure et Réhabilitation interviennent pour poser des équipements :

simples tel que le fissuromètre,

ou plus spécialisés tels que des capteurs (inductifs, cordes vibrantes etc…) ou des cordes optiques.

L’exploitation des résultats peut s’effectuer en continu grâce à la télétransmission des valeurs de mesures et permet ainsi la réactivité nécessaire en cas de dépassement de seuil d’alarme. Pour les relevés in situ, l’exploitation des résultats est réalisée par télétransmission.

Du diagnostic à la maîtrise d’œuvre

Structure et Réhabilitation intervient dans le cadre de diagnostics, d’inspections programmées ou de surveillance d’ouvrages d’art.
En cas de besoin, pathologie latente ou déclarée, ses ingénieurs préconisent les études complémentaires les mieux adaptées :

diagnostic spécialisé sur les fondations, les équipements en infrastructure ou en superstructure,

auscultation destructive ou non destructive,

essais in-situ ou en laboratoire,

surveillance continue ou ponctuelle, avec ou sans télétransmission,

préconisation de travaux, de la maintenance jusqu’à la restructuration de l’ouvrage,

maîtrise d’œuvre ou assistance à maîtrise d’œuvre,

contrôle et réception de travaux.